Passion F 650 Index du Forum
 
 
 
Passion F 650 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

CLS Evo, le graisseur de chaîne automatique - Compte-rendu après 10’000kms

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Passion F 650 Index du Forum -> MOTO GENERAL -> Relais Motards
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
naga
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2011
Messages: 11 318
Localisation: Bangkok Thailande
Date de naissance: 13/10/1965
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Balance (23sep-22oct)
Signe Chinois: 蛇 Serpent
Moto: GS

MessagePosté le: Mar 5 Juin - 23:42 (2018)    Sujet du message: CLS Evo, le graisseur de chaîne automatique - Compte-rendu après 10’000kms Répondre en citant

L’entretien de la chaîne de sa moto, c’est un sujet récurrent lors de discussions entre motards. Quelle huile, quelle brossette, quel nettoyant, quelle fréquence, quelle quantité d'huile ? Les questions sont nombreuses, de même que le souci du bon entretien de la chaîne est important. Dans tous les cas, disons-le franchement, ce n’est de loin pas la tâche la plus intéressante à réaliser régulièrement. C'est même (très) chiant ! 

Etant propriétaire d’un trail dépourvu de cardan, je voulais répondre à toutes ces questions sans me casser la tête, mais surtout en biffant la case "entretien régulier". Rapidement, je me suis tourné vers l’offre de systèmes de graissage automatique. Un réservoir d’huile, une unité électronique couplée à un module de contrôle, une durite, … tous se valent. Mon choix se porte sur le CLS Evo, version Tour. La seconde version Sport se différencie de la Tour avec l’avantage de disposer d’un capteur de vitesse, réglant ainsi automatiquement le débit d’huile en fonction de la vitesse. Cette version Sport se justifie sur une moto utilisée essentiellement sur route sèche et sur piste. Comme ce n’est de loin pas la vocation de mon trail, la version Tour s’imposait ; le réglage du débit étant manuelle, j’ai donc tout le loisir de choisir le débit en fonction des conditions (route poussiéreuse, chaussée détrempée, parcours autoroutier, …). 

 
 
 
 



 
L’heure est au montage. Quand j’ouvre le coffret, il y a de quoi prendre peur. Pour un "simple" graisseur de chaîne, on trouve de la quincaillerie, des colliers de serrage, de la colle forte, des durites, un réservoir d’huile, du câblage électrique, … il y en a pour tous les corps de métier. Enfin, c’est l’impression que cela donne ; mais deux à trois heures plus tard, une fois que l’installation du graisseur est terminée, je me dis que ce n’était vraiment pas sorcier. En effet, il suffit d’être méthodique et de prévoir minutieusement où se situeront les différents éléments électroniques (unité centrale, boîtier de commande), le réservoir d’huile et surtout le passage de la durite et la position du pointeur sur la couronne de chaîne. 

Pour la discrétion du système, j’ai logé le boîtier de commande sous la selle passager. Je n’aurai alors pas le loisir de modifier le débit en roulant, je devrai m’arrêter, mais au moins, je ne m’embêterai pas à frayer un passage au câble du boîtier pour fixer ce dernier au guidon… Quant à la durite, si elle est trop apparente, il est possible de la cercler d’une gaine tressée de plastique. 
 
 
Mon trail a l’avantage d’avoir beaucoup de place pour les selles. En plus, je trouve un volume suffisant sous le porte-paquet pour y installer le réservoir d’huile et l’unité centrale ainsi que tout le câblage superflu. 

 
 

 
 
Après avoir bien pensé le montage et l’emplacement de chacun des éléments, il ne me faudra que deux bonnes heures pour tout installer proprement. Le système fonctionne parfaitement, pour autant que le moteur tourne. En effet, n’essayez pas, comme moi, de comprendre pourquoi il n’est pas possible de régler le débit alors que vous venez de mettre le contact. Ce qui est quelque part logique… Mais lorsque le boîtier de commande se trouve sous la selle, cette logique n’a plus de sens puisqu’il faut, au préalable de l’allumage du moteur, avoir ouvert la selle passager. Enfin, c’est une habitude à prendre. En aucun cas, ça se trouve être rédhibitoire. 
 
 
  
 
 

_________________
F 650 GS 2007 noire


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 5 Juin - 23:42 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
naga
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juil 2011
Messages: 11 318
Localisation: Bangkok Thailande
Date de naissance: 13/10/1965
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Balance (23sep-22oct)
Signe Chinois: 蛇 Serpent
Moto: GS

MessagePosté le: Mar 5 Juin - 23:45 (2018)    Sujet du message: CLS Evo, le graisseur de chaîne automatique - Compte-rendu après 10’000kms Répondre en citant

Après plusieurs milliers de kilomètres, je peux donc établir un bilan très positif de l’utilisation du graisseur de chaîne CLS Evo. En contrôlant régulièrement, je constate que la chaîne est toujours légèrement humide, preuve que le graissage est effectif. Aussi, mais surtout, elle n’est jamais sale, hormis après une session en tout-terrain. Et si le réglage du débit est optimal, à savoir le nombre de gouttes à la minute en relation aux conditions, jamais votre roue ne sera crépie d’huile collante.
A ce propos, il est vrai que les premiers temps, j’oubliais de régler correctement le débit. Par exemple, après un long trajet sous la pluie, durant lequel j’avais défini le réglage sur la position 5, je me suis retrouvé à rouler durant des dizaines de kilomètres (en Corse) à des vitesses oscillant entre 25 et 50 km/h… Le débit étant trop important, j’ai vu apparaître des petites taches noires graisseuses sous le top-box. N’aillez crainte, vous ne pouvez pas vous tromper, le manuel d’utilisation du graisseur de chaîne indique les positions idéales en fonction de chacune des conditions de roulage ; le seul souci est d’oublier d’adapter le débit. 


 
Il serait intéressant de faire un point de situation après 30-40’000 kilomètres, histoire de juger du vieillissement de la chaîne. Car le CLS Evo garantit la prolongation de la durée de vie de la chaîne, du fait que cette dernière est graissée en permanence et qu’elle subit moins, voire pas du tout, l’accumulation de saleté. 
 
Si c’était à refaire, soit d’opter pour un système de graissage automatique ou rester à la bonne méthode traditionnelle, je n’hésiterais pas à choisir à nouveau le système CLS Evo. L’entretien de la chaîne n’est plus un souci, ni une contrainte. Et ça, ça n’a pas de prix ! 
 
Une fois que le CLS Evo est installé, quels sont les avantages ?
  • L'usure de la chaîne est limitée puisqu'elle est entretenue en permanence (auto-nettoyage avec de l’huile de lubrification toujours renouvelée), ainsi sa durée de vie sera allongée (le fabricant annonce carrément qu'elle sera doublée au minimum),
  • La réduction du phénomène de chauffe de la chaîne qui est à l’origine de sa détente,
  • Moins de résistance au frottement (huile plus fluide) ce qui apporte un gain de puissance à la roue,
  • La propreté du système (pas de déjection sur la jante et aux abords du pignon de sortie de boîte),
  • Economique : le réservoir de 100ml offre une autonomie d'environ 12'000km (le CLS Evo est livré avec un bidon de 500ml d'huile)
  • ... et surtout la chaîne ne demande plus d'entretien !
Prix :
  • Version Tour : € 279.- (à commutateur) ou € 289.- (à display)
  • Version Sport avec capteur de vitesse : € 319.- (à commutateur) ou € 329.- (à display)
  • Fabriqué en Allemagne et garanti 5 ans.

_________________
F 650 GS 2007 noire


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
SIM


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2009
Messages: 5 049
Localisation: NERSAC CHARENTE
Date de naissance: 29/06/1958
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Cancer (21juin-23juil)
Signe Chinois: 狗 Chien
Moto: Funduro

MessagePosté le: Mer 6 Juin - 04:33 (2018)    Sujet du message: CLS Evo, le graisseur de chaîne automatique - Compte-rendu après 10’000kms Répondre en citant


_________________
vieux motard que jamais !!!!!!


Revenir en haut
MSN
Fundurouge
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2009
Messages: 7 019
Localisation: BELGIQUE
Date de naissance: 10/01/1956
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Capricorne (22déc-19jan)
Moto: Funduro

MessagePosté le: Mer 6 Juin - 06:14 (2018)    Sujet du message: CLS Evo, le graisseur de chaîne automatique - Compte-rendu après 10’000kms Répondre en citant

J'ai ça, mais une autre marque: "Caméléon"


https://fr.cameleonoiler.com/


Resté dans sa boîte, durant cinq ans et puis nouvelle chaîne et je me suis "forcé" à le monter.


Et pour le moment vraiment très satisfait...Et il faut (aussi) beaucoup moins retendre la chaîne.


Je constate sur le site Cameleon que les prix ont augmentés...produit plus perfectionné?


Mais je pense qu'à "terme" on récupère son investissement (meilleur rendement qu'un carnet d'épargne )
_________________
"Bienheureux les fêlés car ils laissent passer la lumière." Judith Malina, dramaturge, ecrivaine et actrice américaine (née à Kiel en Allemagne le 4 juin 1926.)
"L’obligation de subir nous donne le droit de savoir." Jean Rostand.


Revenir en haut
SIM


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2009
Messages: 5 049
Localisation: NERSAC CHARENTE
Date de naissance: 29/06/1958
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Cancer (21juin-23juil)
Signe Chinois: 狗 Chien
Moto: Funduro

MessagePosté le: Jeu 7 Juin - 04:30 (2018)    Sujet du message: CLS Evo, le graisseur de chaîne automatique - Compte-rendu après 10’000kms Répondre en citant

Moins chère que le   CLS Evo quelles sont leur différences 
_________________
vieux motard que jamais !!!!!!


Revenir en haut
MSN
Fundurouge
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2009
Messages: 7 019
Localisation: BELGIQUE
Date de naissance: 10/01/1956
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Capricorne (22déc-19jan)
Moto: Funduro

MessagePosté le: Jeu 7 Juin - 06:07 (2018)    Sujet du message: CLS Evo, le graisseur de chaîne automatique - Compte-rendu après 10’000kms Répondre en citant

Le prix 
_________________
"Bienheureux les fêlés car ils laissent passer la lumière." Judith Malina, dramaturge, ecrivaine et actrice américaine (née à Kiel en Allemagne le 4 juin 1926.)
"L’obligation de subir nous donne le droit de savoir." Jean Rostand.


Revenir en haut
SIM


Hors ligne

Inscrit le: 21 Nov 2009
Messages: 5 049
Localisation: NERSAC CHARENTE
Date de naissance: 29/06/1958
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Cancer (21juin-23juil)
Signe Chinois: 狗 Chien
Moto: Funduro

MessagePosté le: Ven 8 Juin - 04:35 (2018)    Sujet du message: CLS Evo, le graisseur de chaîne automatique - Compte-rendu après 10’000kms Répondre en citant

okkayy  
_________________
vieux motard que jamais !!!!!!


Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:56 (2018)    Sujet du message: CLS Evo, le graisseur de chaîne automatique - Compte-rendu après 10’000kms

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Passion F 650 Index du Forum -> MOTO GENERAL -> Relais Motards Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com