Passion F 650 Index du Forum
 
 
 
Passion F 650 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Essai KTM 690 Enduro R ABS

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Passion F 650 Index du Forum -> MOTO GENERAL -> Relais Motards
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
naga
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 02 Juil 2011
Messages: 10 069
Localisation: Bangkok Thailande
Date de naissance: 13/10/1965
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Balance (23sep-22oct)
Signe Chinois: 蛇 Serpent
Moto: GS

MessagePosté le: Mar 16 Juin - 22:23 (2015)    Sujet du message: Essai KTM 690 Enduro R ABS Répondre en citant

KTM propose une large gamme de motos purement tout terrain, mais le catalogue du constructeur autrichien compte aussi, et encore en 2014, un gros trail monocylindre réellement apte à la randonnée off road. Le nouveau millésime de la KTM 690 Enduro R apporte une évolution moteur et un ABS adapté à la pratique de l'Enduro. De quoi rassurer les débutants... aux gros bras !

Un confrère, de retour de la boucle Enduro au guidon de la nouvelle KTM 690 Enduro R, me dit : « sur le parcours, tu verras, il y a un single plein de grosses pierres. Ben tu tomberas là. » J'encaisse la remarque comme une gifle.
Deux heures plus tard, force est de reconnaître qu'il avait raison et me voilà relevant la KTM 690 Enduro R au beau milieu des énormes cailloux. Pourtant, tout avait bien commence.





Un R d'Enduro

Peinture façon moto de compétition, cadre orange, garde-boue enveloppant rappelant la gamme EXC, repose-pieds si crantés qu'une tongue y resterait plantée... C'est évident, la KTM 690 Enduro R n'usurpe pas son nom. Elle a tout d'une vraie moto d'Enduro et fait bien plus sportive que sa devancière, apparue en 2008.
Les amateurs de tout terrain apprécieront de retrouver sur le millésime 2014 tous les ingrédients habituels à commencer par une hauteur de selle record de 910 mm ! Autant dire qu'avec 1,70 m sous la toise, et malgré mes bottes tout terrain, je ne fais pas le malin. Pour partir, autant passer la première à côté de la moto et sauter en selle lors du relâché d'embrayage - après tout, Cyril Neveu y arrivait bien, lui.
Toutefois, KTM a particulièrement travaillé la finesse à l'entrejambe et on n'est plus très loin de la taille de guêpe d'une pure enduro 450. Cette finesse aide à tendre les jambes à l'arrêt et à piloter debout, jambes bien serrées et chevilles pile dans l'axe du bassin. Le cintre du guidon est également très réussi : la position debout est naturelle, un bon point.







Sur le parcours routier, on constate la bonne santé du monocylindre LC4 légèrement revu pour 2014. Le dosage de l'accélérateur ride by wire est évident, presque onctueux, les vibrations plutôt bien filtrées et raisonnables pour un monocylindre d'un tel alésage :102 mm pour le piston, un beau bébé !
On peut rouler à 110-120 km/h dans un confort convenable... tout du moins d'un point de vue mécanique car, si les suspensions conçues pour la randonnée tout terrain effacent tous les nids de poule, la selle invite rapidement à changer de position.
On comprend vite que la route, la ville ou les parcours sur voie rapide ne constituent pas la préférence de la KTM 690 Enduro R ABS. Ça tombe bien, l'ouvreur quitte la route pour les chemins !



Elle en envoie de l'R !

Tant que le niveau du parcours de randonnée reste techniquement modeste, tout va bien. On guide facilement la KTM en position debout, que ce soit au guidon ou via les appuis sur les repose-pieds. Le poids annoncé de 143 kg à sec ne se fait pas trop sentir. Et puis, si la roue avant s'enfonce dans un peu de sable, il suffit de tourner la poignée pour rétablir l'assiette...
Avec 67 chevaux et 6,8 daN.m de couple, la roue avant s'envole sur les trois premiers rapports ! Sur certains parcours, c'est même grisant, notamment les portions assez larges, même sinueuses où l'on peut jouer de l'accélérateur pour faire bondir la KTM d'une bosse à l'autre.



Une saignée à passer s'invite devant vos roues ? Pas de problème, une rotation de la poignée et hop l'Enduro R se dresse sur sa roue arrière. Plus loin, le parcours devient plus technique et là, ça se corse. Le poids est plus sensible, le dosage en première plus délicat, même si la commande d'embrayage super souple reste très agréable et on peut doser le levier gauche à l'aide de deux doigts seulement.
Rattraper une situation délicate nécessite de la longueur de cuisses et si on ne l'a pas, il faut avoir suffisamment de technique pour ne pas subir le poids... bref, expérience et/ou physique adapté sont tout de même obligatoires dès qu'un pierrier ou que des changements d'ornières vicieuses se profilent à l'horizon.
_________________
F 650 GS 2007 noire


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mar 16 Juin - 22:23 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
naga
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 02 Juil 2011
Messages: 10 069
Localisation: Bangkok Thailande
Date de naissance: 13/10/1965
Sexe: Masculin
Signe du Zodiaque: Balance (23sep-22oct)
Signe Chinois: 蛇 Serpent
Moto: GS

MessagePosté le: Mar 16 Juin - 22:28 (2015)    Sujet du message: Essai KTM 690 Enduro R ABS Répondre en citant

L'ABS Enduro est fin calculateur

Mais KTM a plus d'un tour dans son sac à dos de randonnée. En 2014, la grosse LC4 d'Enduro adopte un ABS à plusieurs modes : opérant sur les deux roues, n'agissant que sur la roue avant en mode Enduro ou totalement déconnecté pour les experts.
Le mode intermédiaire mode apparaît plein de pertinence : on peut toujours bloquer la roue arrière pour faire pivoter la moto, mais les descentes techniques deviennent plus sûres avec un risque reculé de bloquer l'avant sur une pierre qui roule par exemple.
Un peu de sérénité sur une telle moto est un luxe appréciable, notamment lorsque l'on chute sans gravité, pour une banale perte d'adhérence de la roue avant. Laquelle se soldera peut être par du plastique rayé, voire une bonne suée pour remettre la LC4 sur ses roues.


Bilan : Pour les randonnées pas trop techniques

Performante (pas étonnant avec un tel moteur...), stable, relativement facile à basse et moyenne vitesse, la KTM 690 Enduro R ABS s'adresse aux randonneurs avides de grands espaces, de pistes rapides ou de portions plus techniques pour ceux qui savent y faire, solide expérience à l'appui.
Vendue 8 980 €, elle ne semble pas particulièrement onéreuse face aux vraies motos d'Enduro, souvent affichées autour de 9 000 € sans ABS, avec un équipement routier bien plus pauvre et une maintenance plus contraignante.
Désormais équipée d'un moteur adouci à bas régimes et d'un ABS très convaincant, cette KTM 690 ne souffre pas de réel défaut, outre les limites inhérentes au genre. Sans doute est elle déjà trop lourde pour une vraie enduro, moins pour un trail endurisé et c'est là que l'orange se fait amère...
Devenue plus sportive, la 690 Enduro R abandonne le compromis qui faisait sa force et que KTM n'a su exploiter pleinement. Plus polyvalente, la KTM 690 Enduro avait un côté vrai trail mono à l'ancienne. La 690 Enduro R ABS semble quant à elle se fondre dans la meute des pures enduros loisir ou de compétition.


Par Christophe Le Mao, photos staff KTM



KTM 690 Enduro R ABS : A retenir Pratique :
Prix : 8 980 €
Disponibilité : immédiate
Coloris : orange et blanc
Garantie : Deux ans, pièces et main d'oeuvre, kilométrage illimité




Moteur

Pour 2014, KTM a uniformisé sa gamme LC4. Avant, le gros mono pouvait embarquer une technologie différente et cuber plus ou moins selon sa famille de destination. Ce n'est plus le cas en 2014, puisque toute la gamme LC4 690 adopte des cotes internes de 102 mm d'alésage pour une course de 84,5 mm.
La culasse simple ACT 4 soupapes commune gagne un double allumage avec deux bougies disposant chacune de sa courbe d'allumage. Le but étant d'assouplir le monocylindre et d'optimiser la combustion pour réduire pollution et consommation.
Le ride by wire équipe désormais toutes les LC4 690, avec un câble commandant un potentiomètre qui gère le papillon d'injection. L'embrayage APTC permet de réduire l'effort au levier et de limiter les risques de blocage de la roue arrière lors des rétrogradages.
Pour le raid, un potentiomètre logé sous la selle permet de choisir plusieurs cartographies plus ou moins performantes, mais comporte aussi une cartographie adaptée aux carburants douteux que l'on trouve en Afrique par exemple.
L'intervalle des révisions passe de 7 500 km à 10 000 km, mais l'Enduro R nécessitera plus de contrôles qu'une Duke, surtout si on l'utilise en tout terrain loisir. Le nettoyage du filtre à air et l'inspection des serrages feront alors partie des points à contrôler.





Partie-cycle

KTM n'a pas revu de façon significative sa partie-cycle. On retrouve un cadre treillis en acier associé à une boucle arrière en polymère très rigide qui accueille le réservoir d'essence. Ce choix technique a pour but de recentrer les masses et de diminuer le volume dans la partie avant de la moto.
Le bras oscillant est une belle pièce d'aluminium tandis que les suspensions WP font dans le solide : fourche de 48 mm débattant sur 250 mm, tout comme l'amortisseur.
L'ABS Bosch 9M+ déconnectable ou agissant en mode Enduro se montre très efficace. Les roues sont conformes au monde du tout terrain : jante de 18 pouces à l'arrière et 21 pouces à l'avant.






Equipement - Fabrication

Indéniablement, les matériaux sont de qualité, les périphériques plutôt haut de gamme (freins Brembo, suspensions WP, guidon Renthal) et la finition difficile à critiquer pour une enduro loisir ou un trail sportif. À l'état neuf, il est presque cruel d'emmener une si belle moto dans les orties... mais bon, elle est faite pour.
Côté équipement, c'est tout de même réduit : un tableau de bord avec un gros compte-tours, une fenêtre numérique - moyennement lisible - indiquant la vitesse et comportant une horloge, divers trips et la température moteur.
L'orifice du réservoir est situé à l'arrière de la moto. Le remplissage est un peu long quand il s'agit de faire entrer le dernier litre.



Fiche technique
Moteur : monocylindre, 4 temps, 690 cm3, alésage 102 mm x course 84,5 mm, taux de compression 12,6 : 1, refroidi par eau, 1 ACT et 4 soup., injection électronique, 6 vitesses, démarreur électrique, transmission par chaîne
Puissance 67 ch. (49 kW) à 7 500 tr/min, couple 6,8 daN.m à 6 000 tr/min
Partie cycle : cadre treillis acier au chrome-molybdène, boucle arrière porteuse en matière plastique intégrant le réservoir, fourche télescopique inversée diam. 48 mm triple réglage, mono-amortisseur triple réglage, freins AV 1 disque pétale diam. 300 mm / étrier 2 pistons ABS - AR disque pétale diam. 240 mm / étrier 1 piston ABS, pneus AV 90/90 x 21 - AR 140/80 x 18
Gabarit : empattement 1 504 mm (+ ou - 15 mm), chasse 112 mm / angle 27°, hauteur de selle 910 mm, réservoir 12 litres (env. 2,5 l de réserve), poids à sec usine 143 kg
Performances : vitesse maxi plus de 165 km/h (compteur), consommation moyenne de l'essai non mesurée.





Source
Moto-station.com
_________________
F 650 GS 2007 noire


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:47 (2017)    Sujet du message: Essai KTM 690 Enduro R ABS

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Passion F 650 Index du Forum -> MOTO GENERAL -> Relais Motards Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com